Menu

TechnocITé
Nos formations
Nos services entreprise
Infos pratiques
Validation des Compétences
European CCI Academy
 
 

Avec le soutien de

feder
Hainaut Wallonie Agoria
forem Cefora InterregIV
 

Epreuve de validation

 Epreuve de validation

Les épreuves de validation sont des mises en situation professionnelles reconstituées. Dans la plupart des épreuves, le recours à des questions de théorie est évité.

La prestation du candidat est évaluée de manière objective, sur base d’une grille d’évaluation reprenant les aspects essentiels d’une prestation professionnelle. Tous les centres de validation agréés utilisent les mêmes grilles d’évaluation, ce qui garantit l’équité pour tous les candidats, quel que soit le centre choisi.

Avant le début de l’épreuve

Le candidat signe un Contrat d’épreuve de validation des compétences par lequel il est assuré en cas d’accident. L’évaluateur présente au candidat les modalités de déroulement de l’épreuve et de l’évaluation. 

Au début de l’épreuve

Le candidat reçoit un document reprenant les consignes et les informations pratiques (énoncé de la tâche à réaliser et des conditions de réalisation de cette tâche : durée, ressources matérielles et humaines disponibles lors de l’épreuve, plan ou schéma…). Les consignes sont également données oralement en français, avec des mots simples, par l’évaluateur. Si le candidat n’a pas bien compris, l’évaluateur reformule les consignes. 

L’évaluateur rappelle également :

  • les compétences concernées par l’épreuve ;
  • les critères sur lesquels le candidat sera évalué ainsi que des exemples d’indicateurs ;
  • les rôles de l’évaluateur et de l’observateur pendant l’épreuve ;
  • les modalités d’organisation pratique (nourriture, toilettes, sorties de secours, gsm…) ;
  • les modalités de clôture de l’épreuve et de communication des résultats.

Quand les candidats ont bien compris les consignes, ils se mettent à la tâche.

Pendant l’épreuve 

L’évaluateur remplit une grille d’évaluation pour chaque candidat. L’observateur, professionnel du métier, vérifie le bon déroulement de l’épreuve. Il peut également rappeler des consignes de départ. Il n’intervient en aucun cas pour corriger des erreurs à l’exception de celles qui compromettent la sécurité ou engendrent une détérioration du matériel.

L’épreuve est individuelle. Le candidat gère seul son travail et son temps. Plusieurs candidats peuvent passer l’épreuve en même temps, le nombre variant selon les métiers et l’organisation des centres.

Le candidat dispose d’une durée maximale pour exécuter la tâche qui lui est demandée. Cette durée est variable pour chaque Titre de compétence. Le plus souvent, les épreuves durent une demi-journée.

Après l'épreuve